Ballade dans le 20ème arrondissement de Paris (1) : le village de Charonne

gui_2555

Voici le premier article d’une série consacrée au 20ème arrondissement, le dernier de la capitale et  également celui ou j’ai élu domicile. Le vingtième se situe dans la moitié est de la capitale, ce qui est selon moi un atout considérable ! C’est dans l’est parisien que bat le cœur du Paris populaire, c’est aussi dans la moitié est  de Paris que ça bouge le plus (bon ce n’est que mon point vue)… je vois d’ici les commentaires fâchés des habitants de l’autre moitié… Bref vous l’avez compris je kiffe le 20 et j’ai envie de vous faire découvrir ce coin de Paris qui a des allures de village..

Le vingtième se compose en fait de quatre quartiers : Père Lachaise coincé entre Belleville au Nord, Saint Fargeau à l’est et Charonne plus au sud. J’habite dans le quartier de Charonne, il tient son nom du village éponyme rattaché à Paris par Napoléon III en 1860. Le cœur de cet ancien village se trouve tout près de chez moi et plus précisément au pied de ces tours de la cité Saint Blaise. Quand je suis arrivée dans le quartier jamais je n’aurai soupçonné que cette forêt de ciment protégeait en fait un charmant petit village multiculturel et coloré. Voici quelques photos, cliquez pour  visionner le diaporama 🙂

Dans ce petit bout de Paris on plonge dans une certaine forme d’anachronisme les logements sociaux  côtoient le village de Charonne dans ce qu’il a de plus ancien et bucolique : façades anciennes, réverbères d’époque et pavés parisiens. Je me sens bien dans ce grand mix  culturel social, architectural . Cette diversité  m’inspire et je pense que j’éprouverai beaucoup de difficultés à vivre dans un environnement où la différence n’existe pas ou peu… La différence  enrichit les cœurs, les esprits et est source de créativité et de solidarité, pour preuve la vitalité du tissu associatif dans ce quartier. On voit bien ici un nouveau monde urbain se dessiner : des petites boutiques de créateurs, des AMAP, des jardins partagés, des rues végétalisées, alors assiste-t-on a une certaine forme de gentrification de ce petit bout du 20ème ? Oui c’est sûr, mais l’important n’est-il pas que chacun y ait une place quelque soit son capital culturel et économique, Paris est une ville populaire et cosmopolite depuis longtemps et doit le rester c’est ce qui fait son charme !

C’est sur ces quelques mots que je clos ce premier article consacré au 20ème arrondissement de la capitale, la suite bientôt avec certainement des focus sur des associations, des initiatives artistiques, citoyennes et éducatives que je trouve chouettes !

En attendant, je vous invite à visiter  Les pipelettes de Riblette, blog collaboratif des habitants du quartier Saint Blaise !

 

2 réflexions au sujet de « Ballade dans le 20ème arrondissement de Paris (1) : le village de Charonne »

    • Léa, j’ai visité ce blog à maintes reprises ! j’y ai découvert l’histoire des pots fleuris ! très intéressant et riche ! bravo pour votre bel espace collaboratif ! Allez hop je mets un lien vers votre blog dans mon article et vous mes dans ma liste de favoris ! A bientôt et au plaisir de vous lire !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s